Rétablir l’équilibre

 

Vous pouvez débuter dès votre réveil.  Vous ouvrez un œil, et déjà  votre esprit s’engouffre dans toutes les tâches que vous devrez accomplir aujourd’hui, et vous vous levez comme un automate, sans conscience. Vous avez été absorbé par « le faire » et par les pensées – vous n’avez pas connecté à votre corps et le système s’est mis sur pilote automatique.

La connexion s’opère sur le temps d’une respiration : respirez simplement, sans chercher à transformer quoi que ce soit. Connectez-vous doucement à vos sensations. Il y a des sensations externes: le contact du drap sur votre corps, la chaleur de votre lit. Il y a différentes sensations dans votre corps aussi. Sentez globalement la forme de votre corps dans le lit, sa position.

Notez simplement, et déjà peut-être vous pouvez apercevoir les commentaires mentaux qui se lèvent instantanément: «  ah oui c’est toujours cette douleur à l’épaule qui ne passe pas… J’ai encore mal au dos… J’ai mal dormi… » Ces commentaires ce sont vos pensées – votre mental qui a démarré son boulot au quart de tour : énumérer, qualifier, trier, interpréter. Vous pouvez aussi observer cela : toutes ces pensées qui se lèvent.

Respirez encore une fois, revenez aux sensations, bougez légèrement pour sentir ce qui est tendu, détendu.

Vous pouvez ainsi, revenir à votre corps aussi souvent que vous le souhaitez, volontairement, à n’importe quel moment de la journée, quand vous êtes immobile comme lorsque vous êtes en mouvement, quand vous êtes seul comme quand vous êtes avec d’autres personnes, vous pouvez être conscient de votre corps et de ses sensations quand vous marchez tranquillement dans la forêt comme lorsque vous courrez pour attraper votre  bus. Vous pouvez revenir à votre corps alors que vous êtes envahi de pensées, vous avez ce pouvoir. Exercez-vous avec patience. Et prolongez un peu ce moment chaque fois que cela est possible, et du mieux que vous pouvez.

Votre corps est une voie vers la conscience. Faites-lui confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter ce petit calcul pour valider *