Approche autobienveillante

De la connexion à soi à la compassion pour soi

couv essai 2 (1)

 

Nous possédons tous en nous les ressources pour changer, évoluer au cours de nos vies. Cependant nous n’avons pas appris à développer les compétences qui nous permettent d’accéder à nos propres fonctionnements – et devenir acteurs de nos vie au delà des circonstances extérieures.

La première étape de l’autobienveillance, c’est l’accueil de soi. Nous allons apprendre à nous observer avec tolérance, afin de nous accompagner nous-même vers l’autonomie.

La régulation de l’attention et l’auto compassion sont les deux voies complémentaires permettant d’accéder à une autre relation avec soi-même, plus riche, plus équilibrée.

Décoder nos propres fonctionnements, pratiquer le centrage, rétablir l’équilibre entre nos pensées et nos sensations corporelles nous permet d’accéder à un autre niveau de ressources, et de là d’accroître nos choix comportementaux.

En accordant une attention bienveillante à notre monde interne, en accueillant nos émotions et nos ressentis lorsque nous vivons une « situation défi« , en ralentissant notre flux mental, nous accédons à une connaissance plus profonde de nous-même, hors de tout jugement de valeur.

En renforçant notre sentiment de sécurité intérieure par l’accueil inconditionnel de ce que nous vivons en situation, nous pourrons nous détendre et entretenir une nouvelle relation à nos émotions, à nos pensées. Nous pourrons alors accéder à nos besoins authentiques, nos ressources profondes, marcher vers notre authenticité.

A partir de cette connexion renouvelée à nous même, nous pouvons alors générer une connexion différente aux autres, à notre environnement. Nous pouvons faire l’apprentissage de nouveaux comportements, plus créatifs, plus authentiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter ce petit calcul pour valider *