Comprendre l’émotion

L’émotion est là pour nous dire quelque chose mais nous ne sommes pas en capacité de l’entendre.

L’emballement de nos pensées et la confusion interne qui nous habitent lorsque nous vivons une situation difficile nous entraînent dans une spirale, nous privant ainsi de recul et de clarté pour pouvoir aborder et traiter efficacement cette situation. Nous nous noyons dans nos pensées  et dans nos émotions sans distance et sans compréhension de ce qui est en jeu pour nous.

Appréhender toutes les dimensions d’une émotion

Les émotions qui nous habitent en situation, sont liées à des sensations, des états internes, des pensées. Parce que nous n’avons pas appris à écouter nos états intérieurs, à nous centrer, toutes ces différentes dimensions nous semblent confondues. Lorsque nous traversons une situation difficile,  nous créons encore plus de confusion. Nous confondons la réalité et ce que nous nous disons à son sujet,  entre ce qui se passe réellement et nos interprétations,  nous perdons de vue l’influence qu’on nos pensées sur nos émotions, nous sommes déconnectés de nos ressentis… C’est pourquoi il est important de pouvoir observer sans jugement et par temps calme, les différentes dimensions de nos états intérieurs.

L’émotion surgit en réponse à un déclencheur. Ce déclencheur peut être externe : à la vue des nouveaux feuillages des arbres, je ressens une détente interne, je souris, je respire amplement, je me dis : enfin le printemps. Plaisir, joie, légèreté.  A la vue d’une personne accompagnée d’un enfant et qui mendie sur un coin de trottoir, je détourne les yeux, je ressens une crispation dans mon ventre, ma gorge se serre, je me dis : pauvre gamin, il serait mieux à l’école. C’est triste.
Le déclencheur peut être interne : je pense à mes prochaines vacances, je me sens plus léger, je marche plus vite, je me dis : plus que dix jours à tirer. Impatience joyeuse. J’évoque le visage de ce client peu agréable avec qui j’ai rendez-vous, mes épaules tombent, je soupire, je me dis «  pourvu qu’il annule. » Lassitude.

C’est comme si cette vaste mer dans laquelle nous évoluons, au cœur des vaguelettes et des courants de nos états internes, de manière quasi constantes – même le sommeil est habité d’états internes- des vagues plus hautes se formaient, nos émotions, constituées elles aussi de pensées, images, ressentis, plus forts et plus rapides que par temps calme.

Accueillir une émotion, en comprendre le sens

Nos émotions sont en partie mentales et en partie physiques. Le corps influence la pensée et la pensée influence le corps.
L’émotion surgit au point de rencontre de mon corps et de mon esprit. C’est une énergie, un mouvement, qui soudain me traverse et m’anime. C’est une expérience à l’intérieur de moi faite de réactions physiologiques – changements internes et externes de mon corps – tension, relâchement, rougeur, transpiration…  et de réactions cognitives – pensées, images cherchant à interpréter la situation. Cette interaction à ce point de rencontre va ensuite orienter mon comportement.

Nos émotions sont de précieux éléments d’information : elles nous informent continuellement sur la situation telle qu’elle se présente, mais aussi sur la situation dans laquelle nous sommes, au présent, sur notre état intérieur. Cette vie à l’intérieur de nous nous parle sans cesse de notre environnement, ses opportunités et dangers potentiels, et aussi de la qualité de notre expérience interne. L’intensité avec laquelle se manifestera cette expérience aura toutes sortes de gradations subtiles  et cette intensité correspondra à l’importance que l’évènement a pour nous.

Le sens profond des émotions est d’être les porte-paroles de nos besoins. Les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles sont – tout comme nos besoins. Cette prise de conscience nous engage à accueillir aussi les émotions difficiles, car elles ont un sens: l’émotion difficile nous indique que notre équilibre n’est plus assuré, qu’un de nos besoins n’est pas satisfait : l’émotion nous engage à reconnaître ce besoin. Elle est un moteur pour agir et satisfaire ce besoin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter ce petit calcul pour valider *