Compassion pour soi-même

 

CALIN

Ce qui suit n’est pas un test, simplement une série de questions . Posez vous ces questions à vous même, et répondez en toute sincérité.

Comment réagissez-vous avec vous-même?

Pour quelles choses, dans quels domaines vous jugez vous et êtes-vous critique pour vous-même ?  (apparence, carrière et travail, relations, famille, activités  etc…)

Quel style de langage et ton de voix  utilisez-vous pour vous parler à vous-même lorsque vous rencontrez un échec ou faites une erreur ? (insultes, apitoiement, moqueries, etc..

Lorsque vous êtes fortement auto critique, comment vous sentez vous à l’intérieur?

Lorsque vous notez quelque chose à votre sujet que vous n’aimez pas (un comportement, une émotion, etc…) avez-vous tendance à vous sentir coupé des autres, ou vous sentez vous en connexion avec les autres humains, qui sont eux aussi imparfaits ?

Quelles sont les conséquences d’être dur avec vous-même ? Cela vous rend-il plus motivé et heureux, ou découragé et déprimé ?
Comment à votre avis vous sentiriez vous, si vous pouviez authentiquement  vous accepter et vous aimer exactement comme vous êtes?
Est-ce que la possibilité de vous accepter comme vous êtes, vous effraie, vous donne de l’espoir, ou les deux ?

Comment réagissez- vous aux difficultés de la vie ?

Comment vous traitez vous lorsque vous rencontrez des difficultés dans votre vie ? Avez-vous tendance à ignorer vos propres ressentis et êtes- vous uniquement focalisé sur la recherche de solutions, ou prenez-vous le temps de vous donner de l’attention et du réconfort ?

Avez-vous tendance à être emporté par le côté dramatique de la situation, de ruminer la difficulté rencontrée ou parvenez- vous à conserver une perspective équilibrée de la situation ?

Lorsque vous êtes en situation difficile, vous sentez vous coupé des autres, avec la pensée que les autres réussissent mieux que vous, ont plus de chance etc.. ou êtes- vous conscient que tout être humain rencontre des épreuves dans le temps de sa vie ?

A l’issue de ce questionnement personnel, si vous avez l’impression que vous manquez de compassion pour vous-même, observez ce qui se passe : êtes vous en train de vous critiquer pour cela aussi ? Si c’est le cas, choisissiez d’interrompre tout de suite ces pensées. Donnez vous un plutôt peu de compassion , car il est si difficile d’être un être humain imparfait dans nos sociétés si extrêmement compétitives.

Il est simplement temps d’essayer une autre approche avec vous-même, et MAINTENANT est le moment idéal.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez compléter ce petit calcul pour valider *