Pour que la prise décision cesse d’être une prise de tête

Une rubrique de : Sylvaine Pascual – Publié dans: Objectifs, décisions et solutionsprise de decision

Une prise de décision, ce n’est quand même pas souvent le choix de Sophie. Pourtant, de choix cornélien en dilemme inextricable, il arrive qu’elle ressemble davantage à une prise de tête qu’à un pique-nique au bord de l’eau. Souvent, ne sachant pas trop comment nous y prendre, nous avons vaille que vaille recours au bon vieux avantages/inconvénients, dont l’inutilité n’explique pas la longévité! Heureusement, il y a des alternatives et avant de les explorer, voyons comment nous prenons nos décisions.

Halte à l’obligation de “bonne décision”
Nous vivons une époque formidable dans laquelle les injonctions d’urgence, d’excellence, de performance, d’efficacité nous mettent sur la calebasse une telle pression de prendre les “bonnes décisions” que nous finissons devenir des obsessionnels de la décision et de ses conséquences.Lire la suite

tester son niveau de conscience

« The best indicator of your level of consciousness is how you deal with life’s challenges when they come. Through those challenges, an already unconscious person tends to become more deeply unconscious, and a conscious person more intensely conscious. You can use a challenge to awaken you, or you can allow it to pull you into even deeper sleep.” Eckhart Tolle

Arrêtez de penser… Soyez conscient!

la Pleine Conscience et le monde du travail

Sources :
Article de John Morris, « Développez votre attention » Management today, mai 2012
Article de Den Sheperd et Melissa Cardon (Indiana University)“Negative Emotional Reactions to Project Failure, and the Self Compassion to learn from the experience” Journal of management studies, septembre 2009

Aujourd’hui en France, une pratique appelée Mindfulness ou Pleine Conscience, fait une arrivée remarquée dans le monde du travail.
Dans des périodes de turbulences et de changement, d’extrême compétition et de charge de travail exacerbée,  les cadres débordés semblent avoir trouvé un moyen de régénérer leur esprit afin de pouvoir  travailler d’une manière plus calme, plus efficace et plus consciente. Cultiver un état particulier de conscience appelé «pleine conscience» – une conscience aiguë de l’ici et maintenant – se révèle particulièrement pertinent pour un nombre croissant de cadres supérieurs, tant aux États-Unis que dans d’autres pays du monde.Lire la suite

Entrer en amitié avec soi-même

Dans son livre  » Entrer en amitié avec soi-même », Pema Chödrön* nous propose d’accueillir ce qui est, en nous et autour de nous, sans a priori. L’extrait ci dessous offre une définition très juste de cette capacité d’accueil qui nous conduira à l’Auto Bienveillance:
« Il existe un malentendu général chez tous les êtres humains nés sur cette terre : la tendance que la meilleure façon de vivre est d’essayer d’éviter la douleur et de se contenter de rechercher le confort. (…)Lire la suite